Mister P

MISTER P

 

Thomas, alias « Mister Primo » ou « Mister P » est un jeune street-artist originaire du Nord (Tourcoing) et habitant à Lille. Ce qui a d’abord commencé par du simple graffiti s’est progressivement déplacé dans un univers un peu plus artistique.

Je ne connaissais pas vraiment cet artiste et pourtant, pris d’un coup de cœur pour cette tête ma foi sympathique, je m’en suis acquitté d’un petit souvenir en boutique. À l’aide de pochoirs, « Mr P » réalise alors ce qui va devenir son personnage fétiche : le Général De Gaulle. Ce grand homme, originaire de Lille, mondialement connu est ainsi utilisé pour véhiculer des messages d’espoir, de vie et d’humour et ne manque pas d’égayer, par de vives couleurs, des immeubles désaffectés ou la brique rouge, parfois un peu monotone.

 

Arrêté plusieurs fois pour dégradation, Thomas ne se résigne pas à abandonner son expression libre. C’est par une rencontre avec Mimi the Clown lors d’une porte ouverte de son atelier qu’il récupère les conseils de ce dernier en matière technique. Pour lui, rien de mieux que le collage ! Le plus simple étant tout simplement une nappe de papier blanche collée à même le mur qui dispose de 2 caractéristiques non négligeables : d’une part elle résiste dans le temps, d’autre part, elle ne laisse pas de traces.

 

Plus tard, il utilisera des surfaces cartonnés plastifiés ou d’autres support plus rigide pour réaliser le portrait de son personnage fétiche qu’il laissera en haut des murs, à la vue du plus grand nombre des passants et des curieux et également pour éviter l’arrachage dont il est un peu la victime : Services de la ville, les propriétaires, les anti street art ou anti général mais aussi simplement les fans qui veulent s’en faire un souvenir nécessite de les placer dans des endroits parfois difficile d’accès.

 

Il se plait à détourner les supports publicitaires de JC Decaux offrant une visibilité encore plus grande mais jouant avec le feu !

 

Mister P dispose de plusieurs sources d’inspirations en plus de son général : Les publicités des années 70 et 80, le milieu de la mode ou du skate, des super héros ou même un Mickey Mouse qu’il se plait à détourner avec la tête du général !

 

À l’affût de ses fans qui se veulent de plus en plus nombreux et qui partagent sur les réseaux sociaux, des photos de ses réalisations, Mister P est en quête d’une reconnaissance. Mais qui n’aime pas cela ? Bien qu’encore un peu jeune, il ne se dit pas encore Street Artist mais se qualifie comme un street activiste.

 

Son rêve, s’exposer un peu plus et pourquoi pas dans une galerie ? De visite à Paris, Marseille, La Ciotat, Bruxelles, il laisse de plus en plus de traces de son passage et s’associe avec d’autres artistes qui réalisent quelques customisations sur la casquette du général !